Comment créer un Slider sur Wordpress sans plugin

Comment créer un Slider sur WordPress sans plugin

Lançons-nous dans une petite aventure sympa aujourd’hui : comment créer un slider WordPress sans plugin. Faisons cela dans le but de garder notre site web vif et léger, tout en ayant la liberté totale sur le rendu final. C’est un peu comme cuisiner son plat préféré soi-même. On sait exactement ce qu’il y a dedans et c’est d’autant plus gratifiant.

On va se mettre en mode bricoleur du web et je vais vous guider pour incorporer un slider stylé et fluide dans votre thème WordPress. Que vous soyez novice en la matière ou un as du code, ce petit tutoriel est taillé pour tous. Alors, prêts à donner un coup de pep’s à votre site avec une pointe de créativité ? C’est parti pour assembler ce slider aux petits oignons !

Prérequis Techniques

À savoir avant de commencer

Alors, pour ceux qui cherchent une option sympa et sans tracas pour créer un slider, laissez-moi vous parler du Thème Divi. Vous savez parfois, on n’a pas envie de se plonger dans des lignes de code et des heures de galère.

Avec Divi, c’est comme un jeu d’enfant. Vous cliquez, vous glissez, et hop, votre slider est prêt en un rien de temps. Et le plus beau, c’est que même si vous n’êtes pas un as de la programmation, vous allez pouvoir créer un truc qui en jette. En plus, il y a déjà des milliers de templates (sites pré-construits) tous prêts !

Slider divi wordpress sans plugin
Voici un exemple de Slider Divi déjà pré-construit. Pourquoi se prendre la tête ?

Et puis ce n’est pas juste une question de simplicité. Avec Divi, on peut vraiment personnaliser son slider à fond. On peut jouer avec les animations, les styles, tout ça de manière visuelle et intuitive. On voit les changements en direct, et ça, c’est vraiment pratique.

Un autre point fort, c’est que les sliders faits avec Divi, ils ne sont pas juste beaux, ils sont aussi optimisés. Pas de souci de ralentissement de votre site, Divi est conçu pour être léger et rapide. Et niveau design, tout est cohérent. Vous avez un slider qui s’intègre nickel avec le reste de votre site, sans faire tache.

Divi plus de 2550 templates gratuits
Divi, c’est plus de 2550 templates gratuits. Nul besoin de savoir coder !

En plus, en choisissant Divi, on bénéficie d’un soutien continu et des mises à jour régulières. Ça veut dire que votre slider restera toujours au top, compatible avec les dernières versions de WordPress et les standards du web.

Franchement, si vous voulez créer un slider personnalisé et sans vous prendre la tête, Divi, c’est la solution rêvée. C’est facile, rapide et le résultat est top, que vous soyez débutant ou un peu plus calé en web design. Si vous êtes bricoleur et avez du temps libre, continuons le tutoriel pour créer un slider sur WordPress sans plugin !

Savoirs Essentiels en HTML et CSS

Pour créer un slider wordpress sans plugin, il faut d’abord maîtriser les rudiments du HTML et du CSS. Imaginez simplement que ces deux langages sont les briques et le mortier de votre slider : le HTML forme la structure, tandis que le CSS y ajoute la couleur et le style.

Vous n’avez pas besoin d’être un expert, mais connaître les bases de la création de structures HTML et de la mise en forme avec CSS est indispensable. Cela inclut la compréhension des éléments HTML comme les divs, les images, et les liens, ainsi que la capacité de styliser ces éléments avec CSS pour obtenir l’apparence désirée.

Introduction à JavaScript et à WordPress

Ensuite, pourquoi JavaScript ? Et bien, c’est lui qui va donner vie à votre slider. Permettant aux images de défiler automatiquement ou en réponse à l’action de l’utilisateur. Une connaissance de base de JavaScript et de la manipulation du DOM (Document Object Model) sera très utile.

Enfin, il est crucial d’avoir une certaine familiarité avec l’interface WordPress. Vous n’avez pas besoin d’être un gourou de WordPress, mais savoir naviguer dans le tableau de bord et comprendre où et comment ajouter votre code personnalisé est un prérequis. En gros, il faut savoir où mettre les mains dans le moteur de WordPress pour intégrer votre slider sans accroc.

Introduction à JavaScript et à WordPress

Pour résumer, si vous avez déjà un peu bricolé avec HTML et CSS, que vous avez effleuré JavaScript et que vous savez vous orienter dans WordPress, vous avez toutes les cartes en main pour commencer.

Et même si tout cela semble un peu intimidant, rappelez-vous : chaque expert a commencé comme débutant. L’aventure de créer un slider WordPress sans plugin est non seulement un excellent projet pratique, mais aussi une opportunité d’apprentissage formidable.

Étape 1 : Planification du Slider

Cibler le But et le Look de Votre Slider

Lançons-nous dans la fabrication d’un slider WordPress sans plugin ! Première étape : on doit avoir une idée claire de ce qu’on veut réaliser. C’est comme planter un arbre : on doit savoir où est-ce qu’on le place et pourquoi on le plante. Vous voulez un slider qui attire l’œil sur vos derniers articles ?

Ou plutôt un défilé élégant de vos plus belles photos de voyage ? Chaque slider a sa raison d’être. Il faut donc réfléchir au message que vous voulez transmettre et à l’impression que vous souhaitez laisser à vos visiteurs. C’est un peu comme choisir la tenue idéale pour un rendez-vous important.

Sélection des Images et du Contenu

Après avoir défini l’objectif, c’est le moment de choisir les stars de votre slider : les images. Mais attention, pas n’importe quelles images ! Des images de qualité, qui parlent à vos visiteurs et qui reflètent l’esprit de votre site.

Un peu comme quand vous choisissez les photos pour votre album préféré. Puis, il n’y a pas que les images. Des textes accrocheurs, des boutons d’appel à l’action, peut-être même une petite vidéo ? Tout est bon pour rendre votre slider unique, captivant et engageant.

Alors, voici le deal : avant de passer au code, prenez un moment pour réfléchir à ce que vous souhaitez créer. Une bonne planification, c’est la moitié du chemin parcouru.

Étape 2 : Création de la Structure HTML

Fabriquer le Squelette HTML du Slider

C’est parti pour la deuxième étape : on va construire le squelette HTML de notre slider. En fait, c’est un peu comme monter un meuble en kit : il faut suivre les étapes une par une pour que tout s’assemble parfaitement.

Fabriquer le Squelette HTML du Slider

Pour mettre en place notre slider, on aura besoin de quelques éléments HTML basiques. Imaginez que vous êtes en train de créer un album photo : chaque image serait une page de cet album.

Div Principal : On commence par créer un div principal. Ce sera le contenant global de notre slider. Un peu comme la couverture de l’album.

<div id="monSlider">

Divs pour Chaque Slide : Ensuite, on ajoute un div pour chaque slide. Chacun de ces divs contiendra une image ou du contenu que vous souhaitez afficher dans votre slider.

<div class="slide">
  <img src="chemin-vers-votre-image1.jpg" alt="Description de l'image 1">
</div>
<div class="slide">
  <img src="chemin-vers-votre-image2.jpg" alt="Description de l'image 2">
</div>
<!-- Ajoutez autant de divs "slide" que nécessaire -->

Boutons de Contrôle : On n’oublie pas les petits boutons pour passer d’une page à l’autre. Ils sont essentiels pour naviguer dans notre album virtuel.

<a class="prev" onclick="plusSlides(-1)">&#10094;</a>
<a class="next" onclick="plusSlides(1)">&#10095;</a>

Fermeture du Div Principal : Finalement, on ferme notre div principal. C’est comme fermer la couverture de notre album.

</div>

Et voilà ! On a notre structure HTML, prête à être habillée avec un peu de CSS et animée avec du JavaScript. C’est simple comme bonjour, non ? La prochaine étape sera de rendre tout ça joli avec du CSS, mais ça, c’est une autre histoire !

Étape 3 : Mise en Forme avec du CSS

Techniques pour styliser le slider avec du CSS tout en étant responsive

Bon, maintenant que notre slider a sa charpente en HTML, on va le parer de ses plus beaux atouts avec du CSS. On va faire en sorte que ce slider soit aussi élégant qu’un costume sur mesure et aussi confortable qu’un pyjama douillet. Allez, c’est parti pour un peu de magie du CSS !

Techniques pour styliser le slider avec du CSS tout en étant responsive

Styliser les Slides : On commence par donner un style à nos slides. C’est un peu comme choisir la couleur de la peinture pour les murs de votre salon. On veut quelque chose de beau, mais pas trop tape-à-l’œil.

.slide {
  display: none; /* On les cache toutes au départ */
  animation: fadeEffect 1.5s; /* Un petit effet de fondu pour la transition */
}

Styliser les Boutons de Contrôle : Les boutons, c’est comme la petite touche finale d’un plat. Ils doivent être jolis, mais aussi pratiques à utiliser.

.prev, .next {
  cursor: pointer; /* Pour que le curseur change quand on passe dessus */
  position: absolute; /* Pour les positionner sur le slider */
  top: 50%; /* Au milieu, verticalement */
  width: auto; /* On s'adapte à la taille du contenu */
  margin-top: -22px; /* Un petit ajustement */
  color: white; /* Pour qu'ils ressortent bien */
  font-weight: bold; /* Un peu plus de présence */
  transition: 0.6s ease; /* Un effet doux au survol */
}

Responsivité : C’est un peu comme préparer un plat qui peut être dégusté aussi bien chaud que froid. Votre slider doit être beau sur tous les appareils, grands ou petits.

@media screen and (max-width: 768px) {
  .prev, .next {
    font-size: 12px; /* Plus petit pour les petits écrans */
  }
}

Accessibilité : N’oubliez pas que tout le monde n’a pas la même perception. C’est comme cuisiner en pensant aux allergies de vos invités. Utilisez des contrastes suffisants, des tailles de police lisibles et prévoyez des indications pour les lecteurs d’écran.

.slide img {
  width: 100%; /* Pour qu'elles s'adaptent à la taille du container */
  height: auto; /* Pour garder les proportions */
}

Animations et Transitions : C’est la cerise sur le gâteau. Un petit effet de transition rend le tout plus vivant, mais attention à ne pas en faire trop.

@keyframes fadeEffect {
  from {opacity: .4}
  to {opacity: 1}
}

Et voilà ! Notre slider commence à avoir une sacrée allure. C’est comme voir son plat prendre forme et sentir les arômes se mélanger. Reste maintenant à le rendre dynamique avec un peu de JavaScript !

Étape 4 : Ajout d’Interactivité avec JavaScript

Intégrer des fonctionnalités dynamiques avec JavaScript

C’est parti pour la cerise sur le gâteau : ajouter une touche d’interactivité avec JavaScript à notre slider WordPress. Après tout, un slider sans mouvement, c’est comme une soirée sans musique : ça manque de pep’s. Alors, enfilez vos lunettes de codeur, et allons-y !

Intégrer des fonctionnalités dynamiques avec JavaScript

Définir les Variables : Comme pour préparer une recette, on commence par rassembler nos ingrédients. Ici, nos ingrédients sont les slides et les boutons.

let indexSlide = 1;
afficherSlides(indexSlide);

// On récupère les slides et les boutons
let slides = document.getElementsByClassName("slide");
let boutons = document.getElementsByClassName("boutonControl");

Fonction pour Afficher le Slide : Maintenant, on passe à la préparation. Cette fonction, c’est un peu comme régler le four à la bonne température.

function afficherSlides(n) {
  let i;
  if (n > slides.length) {indexSlide = 1}    
  if (n < 1) {indexSlide = slides.length}
  for (i = 0; i < slides.length; i++) {
      slides[i].style.display = "none";  
  }
  slides[indexSlide-1].style.display = "block";  
}

Ajouter des Écouteurs d’Événements sur les Boutons : On veut que notre slider réagisse quand on clique sur les boutons, un peu comme quand on appuie sur un interrupteur pour allumer la lumière.

for (let bouton of boutons) {
  bouton.addEventListener('click', function() {
    if (this.classList.contains('next')) {
      afficherSlides(indexSlide += 1);
    } else if (this.classList.contains('prev')) {
      afficherSlides(indexSlide -= 1);
    }
  });
}

Fonction pour les Transitions Automatiques : Si vous voulez que votre slider bouge tout seul, comme un train miniature, voici comment faire.

function sliderAutomatique() {
  let i;
  for (i = 0; i < slides.length; i++) {
    slides[i].style.display = "none";  
  }
  indexSlide++;
  if (indexSlide > slides.length) {indexSlide = 1}    
  slides[indexSlide-1].style.display = "block";
  setTimeout(sliderAutomatique, 4000); // Changez le slide toutes les 4 secondes
}
sliderAutomatique(); // Activez cette fonction pour un défilement automatique

Voilà ! Vous avez un slider interactif, qui bouge au clic et peut même défiler tout seul. Maintenant, à vous de jouer, et de donner vie à ce slider sur votre site WordPress. N’oubliez pas, le codage, c’est comme la cuisine, c’est en pratiquant qu’on s’améliore.

Étape 5 : Intégration dans WordPress

Instructions pour intégrer le slider dans une page ou un article WordPress

Alors, vous avez concocté un super slider wordpress sans plugin, désormais, il est temps de l’intégrer dans votre site WordPress. C’est un peu comme inviter votre création à une soirée VIP : il faut s’assurer qu’elle soit bien accueillie et qu’elle s’intègre parfaitement à l’ambiance.

Création d’une Nouvelle Page ou d’un Article : Tout d’abord, créez une nouvelle page ou un article sur votre WordPress.

Ajout du Code HTML : Dans l’éditeur WordPress, passez en mode texte (et non visuel) pour ajouter votre code HTML. C’est un peu comme placer votre sculpture sur son socle.

Ajout des Styles CSS : Pour le CSS, vous avez deux options. Vous pouvez soit l’ajouter directement dans la page (pas très élégant, mais ça marche), soit le mettre dans le fichier CSS de votre thème, si vous êtes à l’aise avec l’idée de trifouiller dans les entrailles de votre site.

Directement dans la Page :

<style>
/* Votre code CSS ici */
</style>

Dans le Fichier CSS du Thème : Allez dans « Apparence » > « Éditeur de thème », et ajoutez votre code CSS au fichier style.css.

Intégrer le JavaScript : Pour le JavaScript, c’est un peu comme ajouter la musique à la soirée. Vous pouvez l’ajouter directement dans la page ou, plus proprement, en utilisant un fichier JS séparé.

Directement dans la Page :

<script>
// Votre code JavaScript ici
</script>

En Utilisant un Fichier JS Séparé : Créez un fichier .js, y coller votre code JavaScript, et puis l’uploader dans le répertoire de votre thème WordPress. Ensuite, insérez-le dans votre page en utilisant la fonction wp_enqueue_script() dans le fichier functions.php de votre thème.

Astuces pour assurer la compatibilité avec différents thèmes WordPress

Compatibilité avec Différents Thèmes : Pour que votre slider soit le plus accueillant possible, pensez à tester son apparence et son fonctionnement sur différents thèmes WordPress. C’est un peu comme s’assurer que votre invité s’entende bien avec tous les autres convives.

  • Utilisez des Classes CSS Génériques : Évitez les noms de classes trop spécifiques qui pourraient entrer en conflit avec ceux de votre thème.
  • Testez sur Différents Appareils : Assurez-vous que votre slider ait belle allure aussi bien sur mobile que sur bureau.

C’est terminé ! Votre slider est prêt à briller sur votre site WordPress. N’oubliez pas, le plus important, c’est de tester, tester, et encore tester pour s’assurer que tout fonctionne à merveille.

Optimisation et Performance

Conseils pour optimiser la vitesse de chargement du slider

Passons maintenant à l’étape cruciale pour que votre slider maison ne soit pas seulement joli, mais aussi rapide et efficace comme une fusée. Après tout, on ne veut pas que nos visiteurs attendent plus longtemps qu’il ne faut pour se préparer un café !

Conseils pour optimiser la vitesse de chargement du slider

Optimiser les Images : D’abord, parlons des images. Si elles sont trop lourdes, votre slider va charger aussi lentement qu’un escargot en promenade. Utilisez des outils comme TinyPNG ou Imagecompressor pour réduire leur taille sans perdre en qualité. C’est comme faire un régime à vos images, elles gardent leur beauté sans les kilos superflus.

<img src="image-optimisee.jpg" alt="Une belle image optimisée">

Utiliser le Lazy Loading : Le lazy loading, c’est un peu comme ne réveiller vos images que lorsqu’il est absolument nécessaire. Avec cet outil, les images ne se chargent que lorsqu’elles entrent dans le champ de vision de l’utilisateur. Ça évite de surcharger la page dès le départ.

<img src="image.jpg" alt="Une image" loading="lazy">

Minimiser le CSS et le JavaScript : Ensuite, prenez votre CSS et votre JavaScript, et passez-les dans un « minifier » comme CSS Minifier ou JSCompress. C’est comme mettre votre code au régime, en enlevant tous les espaces et les caractères inutiles.

  • CSS Minifié : Utilisez un fichier .min.css.
  • JavaScript Minifié : Utilisez un fichier .min.js.

Utiliser les Sprites CSS : Les sprites CSS, c’est un peu comme faire une salade de fruits : vous mettez toutes vos petites images (comme les icônes) dans une grande image. Cela réduit le nombre de requêtes HTTP, ce qui accélère le chargement.

Conseils pour un slider wordpress sans plugin qui respecte le SEO

SEO-Friendly : Pour rester ami avec Google, assurez-vous que votre slider soit accessible et bien structuré. Utilisez des balises alt pour les images, gardez un code propre et sémantique, et n’oubliez pas les balises de titre pour chaque slide si possible.

<div class="slide">
  <h2>Titre du Slide</h2>
  <img src="image.jpg" alt="Description de l'image">
</div>

Tester la Vitesse de Chargement : Enfin, testez la vitesse de chargement de votre page avec des outils comme Google PageSpeed Insights. C’est comme passer un examen final pour s’assurer que tout est au top.

En suivant ces conseils, votre slider devrait être non seulement attrayant et fonctionnel. Mais aussi rapide et respectueux des bonnes pratiques SEO. C’est un peu comme préparer un repas gastronomique qui est aussi sain et équilibré.

Conclusion

Récapitulatif des étapes et de leur importance

Nous arrivons enfin au bout de notre aventure. Vous savez désormais comment créer un slider wordpress sans plugin. On peut dire qu’on a fait un sacré voyage, n’est-ce pas ? Alors, faisons un petit récap’ pour voir tout ce qu’on a accompli.

  1. Structure HTML : On a commencé par poser les fondations avec une structure HTML solide. Un peu comme quand on monte les murs d’une maison, c’est la base qui tient tout.
  2. Stylisation avec CSS : Ensuite, on a habillé notre slider avec du CSS, lui donnant du style et du panache. C’est un peu comme choisir la déco intérieure de notre maison.
  3. Interactivité avec JavaScript : Avec un zeste de JavaScript, on a ajouté de la vie à notre slider. Les images qui défilent, les boutons qui réagissent, c’est comme si notre maison s’animait.
  4. Intégration dans WordPress : Puis, on a intégré le tout dans WordPress, en s’assurant que notre slider s’adapte bien à son nouvel environnement, un peu comme planter un arbre dans son jardin.
  5. Optimisation et Performance : Enfin, on a peaufiné les détails pour que notre slider soit rapide et performant, un peu comme quand on ajuste les derniers éléments de décoration d’une pièce.

Désormais, c’est à vous de jouer ! N’ayez pas peur de mettre les mains dans le cambouis, d’expérimenter et de personnaliser votre slider. Chaque site a sa propre personnalité, et votre slider peut en être le reflet. Ajoutez votre touche personnelle, jouez avec les couleurs, les transitions, et pourquoi pas, ajoutez un peu d’animation supplémentaire.

Rappelez-vous aussi, la pratique mène à la perfection. Il se peut que tout ne fonctionne pas du premier coup, mais c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Alors, lancez-vous, testez, ajustez, et surtout, amusez-vous. C’est votre création, après tout. Bon codage !

Ressources Supplémentaires

Références pour approfondir ses connaissances techniques

On a bien avancé sur notre slider WordPress fait maison, mais parfois, on a besoin d’un peu plus d’infos pour peaufiner notre chef-d’œuvre. Heureusement, le web regorge de ressources qui peuvent transformer même le plus novice des débutants en un véritable Picasso du code. Alors, prenez donc note, voici quelques pépites qui valent le détour.

  • W3Schools : C’est un peu le couteau suisse du développeur web. Vous y trouverez des tutoriels sur HTML, CSS, JavaScript, et bien plus. C’est idéal pour les bases, mais aussi pour des astuces plus avancées. Leur section sur le CSS Flexbox, par exemple, est super pour comprendre comment aligner vos éléments de manière responsive.
  • MDN Web Docs : Si W3Schools est le couteau suisse, MDN Web Docs, c’est le dictionnaire encyclopédique. C’est un projet de Mozilla, et c’est une mine d’or pour les développeurs. Leurs explications sont claires, détaillées et couvrent tous les aspects du développement web. Leur section sur JavaScript est particulièrement complète.
  • CodePen : Vous cherchez de l’inspiration ou des exemples concrets ? CodePen est l’endroit rêvé. C’est une communauté de développeurs qui partagent leurs créations. Vous y trouverez des tonnes d’exemples de sliders et d’autres éléments interactifs que vous pouvez explorer et même utiliser comme point de départ pour votre propre projet.
  • Stack Overflow : Vous êtes bloqué ? Une question spécifique ? Stack Overflow est la zone des développeurs en quête de réponses. C’est un forum où vous pouvez poser vos questions et obtenir des réponses de développeurs du monde entier. Vous verrez, c’est une communauté très active et souvent bienveillante.

Vous savez désormais comment créer un slider wordpress sans plugin. Rappelez-vous, le chemin pour devenir un as du développement web est pavé de curiosité, de pratique, et d’une bonne dose de persévérance. Découvrez aussi notre article comment installer WordPress sur Debian pour avoir un site ultra stable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *